moi_bulgarieBon puisqu'il le faut, présentation :

Bertrand, Né à Corbeil essonne (91), 1 soeur, banlieusart de passage (cité Montconseil à Corbeil), j'ai passé ma vie à me chercher des racines.

A l'école je n'étais pas un foudre de guerre, au contraire, un flemmard, un rêveur qui n'avait de cesse de trouver l'enseignement rébarbatif, même petit déjà !

J'ai poussé jusqu'au baccalauréat, avec deux années de redoublement, et puis je me suis retrouvé devant le néant, ce qu'on appelle l'avenir professionnel. Bouché, oui complétement bouché. J'ai donc suivi mon instinct, mes envies et la bourlingue commenca...

A Bruxelles, j'ai travaillé comme cmmis pour la CEE, j'ai travaillé dans des hôtels miteux, j'ai travaillé dans le social. Enfin berf j'ai vécu, les pires et les meilleurs expériences de ma vie en quelque sorte, la décoiuverte recèle ce curieux parfum de l'adrénaline et de l'insouciance qui m'a donné l'envie d'être curieux des gens et de leurs histoire.

Je me rappelerai toujours de Hassan, professeur de mécanique en algérie qui fuyait son pays pour nourrir s afemme et ses enfants. Ce professeur émérite dé&barqué à dans un foyer de travailleur à Bruxelles avec juste l'espoir de changer sa vie. Ou de Jack, clochard trokyste, plustôt Jack London que Lang me lanca-t-il un soir de débauche où je n'avais plus rien à bouffer. Sur le boulevard de Clichy il me raconta sa vie, sa lutte...QUe sont-ils devenus ? Juste des souvenirs qui vous obligent à rester la tête droite et à ne pas pleurer son sort, inutile !

Aujourd'hui je poursuis ma quête. Il ya peu j'ai obtenu un diplôme d'Assistant/Secrétaire (un big-up à Laurence, elle comprendra) et ej n'ai rein lâché de mon idéal. Etre comme les autres, travail, galère, nuit sans sommeil, crédit tout qui sourit. Non c'est la richesse du pauvre, je viens de terminer le montage de mon 1er court-métrage : "Mon oeil" et je me prépare au suivant...

Le but : je n'en sais rien, en attendant je vis