Décidméent le ministre de notre intérieur tient à donner une leçon de démocratie, qui doit s'exercer, certes, mais surtout pas quand il s'agit de piétiner ses plates bandes.
Six membres du "9e collectif de sans-papiers" (co-auteur avec Act Up d'une campagne d'affiches anti-Sarkozy) ont été interpellés jeudi et placés en garde-à-vue pendant quatre heures alors qu'ils distribuaient des tracts devant une annexe de la mairie de Nanterre, qu'ils occupent depuis plus d'un mois.
Simple retour de bâton ou juste hasard ? De toute manière maintenant que l'on connaît les méthodes de cet individu, on s'y habitue, et c'est peut-être cela le problème
De plus Act-up à décidé de retirer les affiches de son site internet, la bataille reprendra sur le projet de loi sur l'immigration où tout le monde est concerné.
En attendant, piqure de rappel :
affiche_sarkozy_a4_bd