19 décembre 2005

Dans mes cartons, ma 1er histoire

Il fut un temps où j'étais écrivain : j'avais huit ans. AU fond des cartons entassés dans un coin obscur de la cave trônent nos souvenirs d'enfance, enfance de nos enfants, ou enfance toute courte, celle qu'on avait vite oubliée. Et je me suis redécouvert, ce matin, dans le coeur d'un livre traînait cette page d'écolier aux bords arrachés. Je l'avais gardée là précieusement pour que personne ne l'a découvre, même moi sans doute je l'avais égaré tellement ce bout de moi était enfoui. La seule chose qui n'a pas changé sont les... [Lire la suite]
Posté par benjios à 11:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 décembre 2005

lettre à Bernard et aux bernards de la terre entière

Pourquoi tant de haine, pourquoi tant de secousses infligées et cette vie qui s'amenuise. Comme une prière, je m'en vais répétant tout ce qui t'a déconstruis et je pense à l'avenir meilleur. Les cantiques ne suffiront pas à apaisés mon âme toumentée, d'ailleurs les resassements non plus. Vie, deviens plus dur, dure la vie encore plus fertile mon grand et ne te retourne pas. Ici et d'ailleurs, les drames existent pour que les hommes debout reste dans leur stature avec juste l'impression que cela ne doit pas se répéter. Ne regarde... [Lire la suite]
Posté par benjios à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2005

Un petit geste pour l'annulation totale de la dette

Pour Noël, n'oubliez pas notre cher Tony en lui souhaitant de bonnes fêtes (et pourquoi ne pas envoyer un autre carte à notre président? ) : http://www.makepovertyhistory.org/xmascard/index.shtml?entry=cornerwhitebandsmallright&referrer=www.gale-online.net
Posté par benjios à 14:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2005

"Harry"

Je suis à la finition d'une des première étape d'un projet de court-métrage que je porte en moi depuis plus d'1 an désormais. Je mets la dernière touche au scénario de "Harry" que je vais réaliser, même si à cette étape les gens me trouveront bien imprudent avec l'assurance que je dégage, mais je n'ai pas peurd es ambitions. J'en suis à mon 2ème court. Mon premier, je me suis endetté, je suis "interdit bancaire" suite à cette aventure, et ma seule certitude est que je ne produirai pas ce prochain film. Je me... [Lire la suite]
Posté par benjios à 19:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2005

Quand 5 bulgares et 1 palestiniens se rencontrent en Lybie...

Parce qu'ils ne sont pas français, j'ai l'impression que l'on s'en fout, non ? " Ils se situent entre Mad Max et l'abbé Pierre " : http://www.abolition.fr/ecpm/french/petitions.php?ref=18 Le procès des infirmières bulgares et du médecin plaestinien, accusés d'avoir contaminés les patients d'un hôpital Lybien du virus du sida, il et elles passeront de nouveau en procès fin janvier pour savoir ce qu'il va advenir de leur sort. Que faire dans ces cas là, je ne suis pas pétitionniste pour deux sous, mais c'est notre... [Lire la suite]
Posté par benjios à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2005

Présentation

Bon puisqu'il le faut, présentation : Bertrand, Né à Corbeil essonne (91), 1 soeur, banlieusart de passage (cité Montconseil à Corbeil), j'ai passé ma vie à me chercher des racines. A l'école je n'étais pas un foudre de guerre, au contraire, un flemmard, un rêveur qui n'avait de cesse de trouver l'enseignement rébarbatif, même petit déjà ! J'ai poussé jusqu'au baccalauréat, avec deux années de redoublement, et puis je me suis retrouvé devant le néant, ce qu'on appelle l'avenir professionnel. Bouché, oui complétement bouché.... [Lire la suite]
Posté par benjios à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2005

Départ

Je me suis réveillé avec un mal de tête, un de ces mal qui ne s'estompe guère. Ou alors il faut l'étouffer avant qu'il ne vous bouffe définitivement, cette idée folle d'un blog était né avec l'envie de ne plus souffrir. Les causes de ce désarroi (qui, il est vrai, devient récurrent) ? Un sondage qui affaisent mon désir de France, qui me donne les raisons de ne plus y croire . 1/4 des Français trouvent les idées de monsieur Le Pen acceptable. 1/4 d'ignorant, 1/4 de go-gos dans mon médicament. Oui j'ai mal à la France ! J'ai 1/4... [Lire la suite]
Posté par benjios à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]