09 août 2006

C'est la bataille d'Eylau !

Ca y est je fais encore la pute. Ne prenez pas ceci comme une confession, mais comme une provocation pure et sincère. Quand vous devez postuler à un emploi, il il y l'obligation d'étaler ses compétences, enfin je veux dire : se vendre le mieux et donc se raconter. Voilà pour un cinéaste c'est la même histoire : présenter sa vie, son oeuvre, son cul comme dirait Siné, ce n'est pas dans mes talents. Et donc je deviens invendable, pas commercialisable. Nous sommes des fils de pub, qui dans nos rapports humains essayons, comme une... [Lire la suite]
Posté par benjios à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 août 2006

Toutes mes excuses...

Au hasard de sa vie, on fait le point, on se regarde un bon coup dans la glace et on repart après ce bilan. Alors je le fais devant vous, une bonne fois pour toute...En général la vie m'ennuie, je devrai avoir honte de cette attitude qui pourrai paraître arrogante mais c'est ainsi. Comme si tout ce qui pourrait s'entreprendre dans le futur à une conclusion inéluctable, quand en entrepenant n'importe quelle action on a le sentiment déjà de ce qu'il va arriver (avez-vous déjà eu cette impression bizarre ? moi c'est en... [Lire la suite]
Posté par benjios à 00:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2006

Un nouveau départ

Quand on sent que « tout n’a pas l’air », il faut prendre le large, tout recommencer, d’un point de départ tout nouveau, tout beau, plus vif sur le sujet. Depuis que « Harry » est arrivé dans ma vie, je sens qu’il ne veut pas s’offrir à moi aussi facilement, que ce court-métrage est trop gentil pour être véritablement honnête. La création me fuit et c’est dans cet élan que je me précipite vers d’autres univers qui se mettent en lumière plus distinctement. Ne plus voir tout en gris (noir et blanc) : la vie est l’ambiguité du... [Lire la suite]
Posté par benjios à 16:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 mai 2006

Lettre de Fan

Sébastien est un enfant. Il se dit adolescent pour se grandir.  Il est fan d'un musicien en vogue du moment. Il a 13 ans, l’âge de tous les engouements, l’âge où les rêves naissent. Les déceptions aussi. Il a reçu son premier baiser dans les toilettes, c’est un grand qui lui a donné, un grand qui a même redoublé. La première cigarette fut aspirée, sèche, à la sortie du collège. Il n’a pas aimé, mais il a menti pour faire comme tout le monde. Ce qu’il ne sait pas ce que tout le monde a fait pareil. Il écoute la musique de... [Lire la suite]
Posté par benjios à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2006

Matthew Sheppard : une troupe de théâtre et le souvenir...

C’est un de ces faits divers monstrueux dont l’Amérique a le secret : le massacre, en 1998, d’un jeune gay dans le Wyoming. Devenu un cas emblématique de l’homophobie ordinaire, l’affaire Matthew Shepard est au centre du "Projet Laramie", un spectacle qui tente de percer le mystère de ce déferlement de haine. Hervé Bernard Omnes crée à Paris, au XXè Théâtre, le texte de Moisés Kaufman. Comédien, Hervé Bernard Omnes signe avec ce texte bouleversant sa première mise en scène. Quelles sont les raisons qui t’ont poussé à... [Lire la suite]
Posté par benjios à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2006

Le pendu par conviction, histoire vraie ? (allez savoir...)

(La misanthropie) En 1786, le prieur de l'abbaye d'Épernay avait le nez fin. Prévoyant l'orage révolutionnaire, il s'était économisé, sur les bonnes oeuvres, un petit pécule.Le magot, enfoui au fond d'un pot, sous une couche de graisse d'oie, fut découvert par son valet Alfred, un jour de pain sec. Cette trouvaille étonna tant Alfred qu'il l'emporta chez lui pour bien s'en rendre compte. Il eut deux torts : celui de faire un vol et celui de n'en pas profiter. Bientôt pris, dépouillé, condamné à la corde, on l'expédia au... [Lire la suite]
Posté par benjios à 23:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 avril 2006

Quand la démocratie va, tout se barre...

Varsovie: LA POLICE ATTAQUE LE MADAME, ET EXPULSE LES OCCUPANTS La police de Varsovie a pillé le centre culturel le plus renommé de la capitale polonaise qu'est le Madame, et a déclaré le club fermé pour de bon. Lukasz Palucki, un étudiant diplômé de psychologie sociale, un activiste gay qui illustre à lui seul l'essor de la mouvance du militantisme des minorités dans les pays de l'Est, est un des organisateurs de la marche des fiertés à Varsovie m'a expédié un e-mail de Varsovie pour m'indiquer de quelle manière la police... [Lire la suite]
Posté par benjios à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2006

Filip Trojovsky ou comment le rêve Bel ami peut vaciller...

Bel Ami c'est une maison de production que je connais bien, les techniciens ont du talents et les modèles apportent leurs fraîcheur à tout ce professionnalisme bien rôdé. J'ai rencontré pour la première fois Johan et toute la bande à brastislava (en juin 2003) et voici le résumé d'un événement qui n'est pas resté inaperçu en République Tchèque.Qui connait Johan paulik personnelement comprend que son agacement d'aujourd'hui face à "l'affaire" Filip n'est rien comparé à la fureux de Georges Duroy (le producteur et créateur des... [Lire la suite]
Posté par benjios à 16:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 mars 2006

film culte et question quizz

Qui parle mal, pense mal. Et vit mal. De qui est cette citation ? Et dans quel film ? Voici un extrait de ce film (posséder real player ou équivalent) cliquez sur la citation en question !
Posté par benjios à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2006

Aujourd'hui

Aujourd'hui et moins qu'hier, j'ai pas l'envie. Qu'on me félicite, qu'on m'encourage et que les signes du destin viennent même jusque dans mon quotidien me livrer leur croyance, je n'ai qu'une vie à desespérer et le laps de temps qu'il me reste, grand ou petit, je m'appuierai à parler du gâchis, c'est ainsi...
Posté par benjios à 01:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]